mon nouveau tracteur, un Massey 825 de 1961

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

mon nouveau tracteur, un Massey 825 de 1961

Message par Pierre 31 le 27/5/2015, 17:12

Bonjour à tous !

Quelques photos de mon nouveau tracteur : un Massey 825 de 1961. Moteur Perkins A4.107 (4 cylindres, pour un total d' 1,8 litre).

C'est la version extra-large ("grand dégagement")). Il devait servir à faucher dans des prés en pente (vous verrez ci-dessous sa faucheuse latérale), d'ailleurs je l'ai acheté dans les Hautes Pyrénées.

A ce jour ce Massey est complètement remonté, mais il est encore chez le mécano à plus de 50 km de chez moi, donc pour l'instant je n'ai que les photos ci-dessous :










Une partie des pièces neuves montées sur l'engin :





Voilà pour les photos (ce sont les seules que j'ai pour l'instant). L'histoire maintenant : l'été dernier je me suis décidé à acheter un "vieux" Massey, petit gabari, en vue de faire du maraîchage avec principalement. Je croyais à l'époque que tous les Massey des années 60 se valaient à peu près (en solidité etc), sauf pour ce qui est de la puissance. Comme l'usage prévu était sous serre et en plein champ, je voulais un petit gabarit pour passer sous serre. Comme je voulais aussi pouvoir tirer une remorque à l'occasion etc, j'ai préféré un vieux tracteur classique plutôt qu'un micro-tracteur de maraîchage type japonais (Kubota etc). Si c'était à refaire, j'irais sans doute plutôt vers un Massey 148, qui est (paraît-il) à peu près du même gabarit, mais qui développe dans les 45 CV, alors que mon 825 fait seulement dans les 25 ou 27 CV (très difficile de connaître sa puissance exacte, cf ci-dessous, mais c'est entre 25 et 28 CV). Les bons points c'est qu'il a le blocage du différentiel (contrairement aux Massey 35 par exemple), que son relevage est d'une efficacité légendaire pour le labour (compte tenu du petit gabarit quand-même, mais il paraît qu'on est forcément surpris par l'accroche au travail pour un tracteur de ce gabarit), et qu'il a des réducteurs de roue (enfin ça je ne suis pas persuadé que ce soit un avantage réel par rapport au 35 qui n'a qu'un réducteur central avant le différentiel, mais paraît-il que c'est plus solide...).

Il s'est avéré après coup que je suis tombé sur un engin dont tout le train arrière était oxydé de l'intérieur, hélas . Je l'ai acheté chez un mécano (agricole) qui l'avait rentré récemment pour revente à petit prix. Quand je l'ai essayé en vue de l'achat, le gars m'avait fait remarquer que le démarrage et la pression d'huile étaient bons (ce qui est vrai). Les sculpture des pneus arrières étaient encore très bonnes bien que les pneus soient craquelés (c'est du Michelin style Bibagrip je crois). A l'avant ils sont morts, faut que je les remplace. le mécano avait déjà nettoyé a crépine de l'hydraulique (au niveau de la pf), il avait remplacé le contacteur du démarreur et une bricole (le filtre à gasoil je crois ?).

En septembre je voulais rapatrier l'engin chez moi, mais je manquais de temps pour y refaire les freins (je suis en zone de montagne, raison de plus pour les refaire), et j'ai "craqué" j'ai demandé au mécano de me refaire les freins. Rapidement il s'est avéré qu'on ne trouve plus nulle part de garnitures pour ces freins (sauf chez Massey, mais pour environ 1.600 € les 4 garnitures ! ! ! ! ), ce sont des freins à sec, sur demi-arbre de roue, c'est une sorte de poulie dans laquelle s'insèrent deux "plaquettes" dont la section est en "V". Le mécano a fait refaire les quatre garnitures chez Blanchardet, pour environ 400 €. Mais ensuite la "catastrophe" a commencé : en démontant les trompettes, le mécano s'est aperçu que les roulements de réducteurs étaient "piqués", les réducteurs avaient tourné pratiquement sans huile etc. Les roulements côté différentiel étaient suspects aussi (bien qu'apparemment le différentiel était en parfait état, ainsi que la boîte). J'ai cherché moi-même les roulements, j'ai pris du Timken pour essayer d'avoir exactement la cote d'origine, mais ça m'a coûté un bras, je regrette presque le choix... Là où ça m'a rendu moitié dingue, c'est pour les joints de trompette et les joints de réducteurs : là aussi, plus aucun fournisseur ne les proposent (pour Massey 825-130), sauf Massey mais à prix de fou. Alors j'ai cherché pas mal d'infos et de conseils (c'était cet hiver), j'ai opté pour l'achat d'une plaque de nitrile-NBR spécial joints de 2 mm d'épaisseur dans laquelle j'ai découpé des joints plus fins que ceux d'origine, car le nitrile-NBR ne peut s'écraser que s'il a latéralement de l'espace libre pour s'élargir (il gagne en largeur ce qu'il perd en épaisseur). Idem pour les joints de réducteurs. Après ce casse-tête et ce découpage coton, j'ai apporté tout ça au mécano, il a trouvé que ça allait très bien et il a remonté le tout. Le problème étant qu'il a eu de gros problèmes de santé qui l'ont beaucoup retardé. De plus, de mon côté je me suis aperçu, en portant les pièces au mécano, que le réducteur côté droit avait morflé (tourné sans huile)... ça, ça a été un coup dur. Par une chance énorme, je me suis aperçu qu'un copain avait une carcasse de Massey 130. Il m'a donné un réducteur complet gratos en échange de menus services : le coup de bol ! ! J'ai porté ça au mécano. Fin avril, tout était remonté (avec le nouveau réducteur côté droit), freins neufs, roulement arrière neufs, filtre hydraulique remplacé, boîte à vitesse nettoyée et vidangée, pompe à eau et courroie remplacées (en préventif). Tout ça m'a coûté un gros paquet de pognon (au grand total, avec achat de l'engin au départ, les pièces, la main d'oeuvre, j'en suis aux alentours de 4.600 € ! ! ! ), ce qui me donne pas mal de regrets (je suis au chômage en ce moment, ça n'aide pas à "positiver" la manip)... d'un autre côté on n'a rien sans rien et j'ai maintenant quand-même des freins neufs etc etc. Ce que je regrette le plus c'est le choix du modèle à cause du fait que plus aucun fournisseur ne fabrique des pièces pour Massey 825 - 130 à part Massey. D'un autre côté je voulais un petit gabarit pour passer sous serre. Mais si c'était à refaire j'opterais sans doute pour un Massey un peu plus gros pour lequel on trouve des pièces (pièces autres que Massey).

Ah, j'oubliais de préciser que j'ai galéré pour trouver un attelage. En cherchant avec acharnement, je m'en suis procuré deux, de fabrication artisanale, dont un qui se fixe tout en bas au-dessous du pont arrière et qui devrait permettre de tirer au moins trois ou quatre tonnes (en faisant gaffe) car l'attelage est près du pont (à l'attention des néophytes qui liraient ce post : attention, danger de mort quand on attèle "lourd" sur un petit tracteur : le retournement peut être fatal (on m'a rapporté un cas local), le point d'attelage doit être nettement sous le niveau de l'arbre de roue, et situé pas trop en arrière (le plus près possible de la verticale de l'arbre de roue))). J'inclue cet achat dans les 4.600 €, ainsi que deux suspentes supplémentaires pour le relevage car en essayant de dégripper et redresser celles d'origine, l'une s'est cassée.

Pour finir, le moteur est un Perkins A4.107, 4 cylindres (environ 1,6 litres de cylindrée je crois). Je crois que la pompe est rotative (je confirmerai ce point dès récupération du tracteur). Ce qui me fait marrer, c'est que Massey, sur les manuels d'atelier (d'origine) et sur le manuel d'entretien (du 825) ne précise pas la puissance du moteur. Après de nombreuses recherches sur le web, j'ai lu que le A4.107 peut développer jusqu'à 40 CV (voire 45 ?) sur certains bateaux (usage marin, moteurs de barques), et développe 35 CV lorsqu'il équipe certains autres tracteurs Massey, c'est une question de réglage de la pompe à injection apparemment. Sur le Massey 130, qui est presque identique au Massey 825, le Perkins A4.107 développe dans les 30 CV si j'ai bien compris. Sur le Massey 825 je n'ai pas pu trouver de chiffre précis. Apparemment il développerait entre 25 et 30 CV, peut-être dans les 27 ou 28, ou simplement 25 CV. Si quelqu'un a une info plus précise, cela m'intéresse. De même, je serais très intéressé de savoir s'il est raisonnablement possible de modifier le réglage de la pompe à injection de façon à ce qu'il développe 30 ou 35 CV (à mon avis c'est inabordable pour moi qui n'ai qu'un peu d'expérience en mécanique et pas énormément d'outils). Apparemment ces Perkins A4.107 sont très robustes, et, ce qui ne gâte rien, on trouve toutes pièces à prix raisonnable pour les refaire si besoin ! Leur démarrage est impeccable, pas besoin d'envisager d'insérer des bougies de préchauffage (contrairement au Massey 35 qui ne démarre pas si on ne lui fait pas cette greffe), c'est un système de "surcharge" avec réchauffeur, il faut attendre qu'une légère déflagration se produise au niveau du réchauffeur et ensuite il part (c'est marrant comme système).

Il me reste aussi l'électricité des phares à refaire (et phares à poser), j'espère que ça n'est pas trop galère)...

Voilà, j'ai été assez bavard, mais ceux qui ne voulaient pas lire ont pu se contenter des photos.

Pierre
avatar
Pierre 31
Résident permanent

Nombre de messages : 186
Localisation : Saint Gaudens
Age : 45
Tracteurs : Agrip ARD-40 ; Massey 825
Date d'inscription : 27/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau tracteur, un Massey 825 de 1961

Message par Berny le Parigot le 29/7/2015, 21:03

Bonjour
Bon courage pour ta restauration
Il est encore bien se Massey super! super!
avatar
Berny le Parigot
Grand fan du forum

Nombre de messages : 1903
Localisation : Yvelines
Age : 68
Tracteurs : Les tracteurs que j'ai simplement conduit et en miniature sauf le Guldner, Renault, Soméca, Fendt, fiat, New holland
Date d'inscription : 31/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le 825 est au bercail !

Message par Pierre 31 le 29/7/2015, 21:04


Et voilà, hier j'ai récupéré mon Massey 825 (il était chez le mécano depuis presque un an que je l'avais acheté).

Quelques photos :
















Points positifs à ce stade de la rénovation (assez nombreux) : bon démarrage, (très) bonne pression d'huile, le compteur d'heures fonctionne et affiche 5.800 heures, il y a espoir qu'il n'ait pas fait un tour complet (pas certain), il freine très bien (normal vu qu'ils sont entièrement refaits à neuf et tous les joints spis de trompette remplacés !), embrayage rien à signaler, bruit du moteur rien à signaler, pas de fumée excessive, boîte à vitesse rien à dire (vidangée, nettoyée), les pneus arrière ont encore un très bon mordant.

Du côté des travaux restant à faire dessus :

- refaire certains joints du moteur, parce qu'il pisse l'huile et je ne supporte pas ça (surtout que je veux faire du jardinage avec).
- nettoyer le réservoir, car le filtre à gasoil vient d'être changé, faudrait pas que les saletés du réservoir aille colmater le filtre.
- vidanger le moteur (ça je le fais immédiatement, et avant toute utilisation de l'engin).

- et un truc qui m'inquiète : je me suis aperçu hier que l'axe de la pédale d'embrayage (à l'endroit ou l'axe s'enfonce dans la boîte-pont) a un très gros jeu... C'est grave ? Ca m'inquiète No

(et bien sûr, l'élec, la peinture... à propos de l'élec, je me suis souvent demandé pourquoi, avec le circuit 12 Volts (batterie 12Volts) les coupe-circuits qu'on voit en général (?) sont énormes (quel intérêt ? Ne peut-on pas fabriquer soi-même un coupe-circuit très efficace ?).
avatar
Pierre 31
Résident permanent

Nombre de messages : 186
Localisation : Saint Gaudens
Age : 45
Tracteurs : Agrip ARD-40 ; Massey 825
Date d'inscription : 27/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau tracteur, un Massey 825 de 1961

Message par Pierre 31 le 29/7/2015, 21:25

1961   le pépère      

Le moteur c'est le Perkins A4-107  ( 4 cyl Diésel  1,753 litres de cylindrée, puissance entre 25 et 30 CV), c'est le même qui équipe les Massey 130, et autres.
a+
avatar
Pierre 31
Résident permanent

Nombre de messages : 186
Localisation : Saint Gaudens
Age : 45
Tracteurs : Agrip ARD-40 ; Massey 825
Date d'inscription : 27/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

restauration massey 825

Message par Cyril89 le 25/8/2015, 13:51

Bonjour a tous
J ai acheter aussi un Massey ferguson 825 c est vrai que c est la galère pour avoir des pièces j ai fait refaire le circuit électrique.il a un problème de relevage .il y a une jante ou il ont coupé les pattes de réglage du voile fuite huile moteur je posterai des photos plus tard je pense que c est un bon petit tracteur pour faire du bois
avatar
Cyril89
Nouveau membre

Nombre de messages : 8
Localisation : bourgogne
Tracteurs : massey ferguson 825
Date d'inscription : 24/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

restauration du massey Ferguson 825

Message par Cyril89 le 25/8/2015, 13:58

Salut a tous
Es ce que quelqu'un saurait s il était possibles de montrer des jantes plus large d un autre model ce sont des jantes a 6 trous
Merci d avance a bientôt
avatar
Cyril89
Nouveau membre

Nombre de messages : 8
Localisation : bourgogne
Tracteurs : massey ferguson 825
Date d'inscription : 24/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau tracteur, un Massey 825 de 1961

Message par Pierre 31 le 25/8/2015, 22:53

Salut Cyril,

Pour le relevage, si c'est pas déjà fait tu peux commencer par inspecter la crépine, il faut pour cela démonter la plaque qui entoure la prise de force si je me souviens bien. Si la crépine est colmatée ou crade, faut la nettoyer, et aussi nettoyer le fond de boîte (fond de la boîte à vitesse, parce que si tu ne nettoies pas aussi le fond de boîte y a de bonnes chances que la crépine va se re-colmater rapidement. Et à y être faut aussi changer le filtre hydraulique (pas cher et facile à trouver). Là je ne me rappelle plus trop où il est (c'est pas moi qui l'ai changé, je l'ai fait faire).

Si tu fais du bois, ATTENTION aux remorques : il faut que tu regardes de très près le type d'attelage que tu as sur le Massey, et que tu regardes si l'endroit précis où tu vas fixer l'anneau de la remorque est plus haut ou plus bas que les arbres de roue. Il faut IMPERATIVEMENT que ce soit plus bas que l'arbre de roues (et le plus bas est le mieux), parce que sinon, si la remorque te cabre le tracteur ce sera très violent et très rapide, avec DANGER DE MORT   Exclamation   Exclamation    Exclamation    Exclamation

Le gars à qui j'ai acheté le tracteur m'a dit que dans un village voisin un gars s'était tué exactement comme ça avec un petit Massey style 825. Ces tracteurs sont très légers et ont très peu de poids sur l'avant : une remorque les cabre très facilement.

Tu as quatre trous filetés sous le pont arrière (tout en-dessous) qui sont faites pour fixer un attelage en position basse. Perso j'ai un peu galéré pour trouver un attelage comme ça mais j'ai trouvé. Ca peut aussi se faire si on sait souder.

Peut-être que tu sais tout ça, mais je préfère te le dire au cas où, question de vie ou de mort...

Pour les jantes je ne peux pas te dire, je ne connais pas bien les autres marques de tracteurs...
avatar
Pierre 31
Résident permanent

Nombre de messages : 186
Localisation : Saint Gaudens
Age : 45
Tracteurs : Agrip ARD-40 ; Massey 825
Date d'inscription : 27/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau tracteur, un Massey 825 de 1961

Message par théodu16 le 25/8/2015, 23:45

slt a ce propos j'ai même une photo avec l'histoire qui va avec!!!!!
j'ai vu ca et j'ai eu l'histoire c'est des agriculteurs qui travaillaient a bouger de la terre et c’était pour ne faire qu'une centaine voir une dizaine de mètres donc comme c’était le dernier voyage il ont mis tout le reste!!!!
le papy est monte sur le trac teur a roule et a senti le tracteur qui se cabrait et il a voulu débrayer sauf qu'au lieu de ça il a accéléré!!!!!!
il s'est donc retrouve la tète coince entre la benne et le volant les pompiers ont du découper le volant!!!!!
voila la photo si je la retrouve
vraiment dsl mais je ne retrouve pas la photo si je la retrouve je vous la met

@+
avatar
théodu16
Grand fan du forum

Nombre de messages : 2803
Localisation : Charente(16)
Age : 18
Tracteurs : deutz 4006 motostandard gutrod porsche standard vigneron staub pp3b epave db 950 mc cormick sfcc vineyard motobineuse solo microtracteur murray david brown implematic 880,tomberau en bois,pony812, farmall cub versionUS, motoculteur holder e6g
Date d'inscription : 19/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau tracteur, un Massey 825 de 1961

Message par théodu16 le 25/8/2015, 23:45

et au fait je ne sais ce qu'a eu le mec mais il n'est pas
avatar
théodu16
Grand fan du forum

Nombre de messages : 2803
Localisation : Charente(16)
Age : 18
Tracteurs : deutz 4006 motostandard gutrod porsche standard vigneron staub pp3b epave db 950 mc cormick sfcc vineyard motobineuse solo microtracteur murray david brown implematic 880,tomberau en bois,pony812, farmall cub versionUS, motoculteur holder e6g
Date d'inscription : 19/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau tracteur, un Massey 825 de 1961

Message par Cyril89 le 26/8/2015, 18:44

Mercie des conseils pierre je regarderais au filtre et changerait l huile qui et pas terribles d aspect on dirait qu'il y a de l eau dedans.
Pour aller au bois en attendant j ai fait un attelage sous le pont la ou y a les 4 trou filtré et j y attelle une remorque auto,et être prudent avec les charges.
Sinon tu a travaillé un peu avec ton Massey ?tu en et content?
avatar
Cyril89
Nouveau membre

Nombre de messages : 8
Localisation : bourgogne
Tracteurs : massey ferguson 825
Date d'inscription : 24/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau tracteur, un Massey 825 de 1961

Message par cv3793 le 26/8/2015, 19:47

Bon courage
avatar
cv3793
Résident permanent

Nombre de messages : 664
Localisation : 93 / 37
Date d'inscription : 10/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau tracteur, un Massey 825 de 1961

Message par Pierre 31 le 26/8/2015, 20:20

Salut tout le monde !

Je suis content que d'autres mises en garde s'ajoutent à la mienne à propos des remorques et de la hauteur du point d'attelage.

Je précise juste un truc : quand on attèle "haut" (par exemple à la hauteur des arbres de roue, et pire encore si c'est au-dessus des arbres de roues), non seulement le retournement du tracteur est plus brusque, mais il monte aussi plus haut, donc beaucoup plus dangereux. La situation la pire = on attèle très haut, c'est à dire nettement plus haut que l'arbre de roues, parce que là non seulement le tracteur peut dépasser la verticale (s'il y a retournement) et écraser le conducteur contre la remorque, mais en plus le mouvement de bascule s'accélère dès lors que le tracteur commence à cabrer (parce qu'à mesure que le point d'attelage descend et s'approche de la hauteur des arbres de roues, le bras de levier augmente) !

Donc Cyril, je crois que c'est une très bonne chose que tu aies attelé sous le pont. Encore faut-il que ce ne soit pas un montage qui se prend sous le pont mais avec le crochet placé haut, je te dis ça parce que l'un de mes deux attelages est comme ça (il se prend à la fois sous le pont et aussi tout en haut au niveau des axes des bras de relevage, et le crochet (chape d'attelage) est placé assez haut au final ! J'insiste donc au risque d'être lourd : c'est la hauteur de la chape d'attelage qui compte (l'endroit précis où tu vas engager l'anneau de la remorque).  Note que si tu as une 'barre d'attelage" longue (style queue de pie je crois que ça s'appelle ?) ça limite aussi les risques parce qu'elle touchera plus vite le sol s'il y a retournement. Mais l'inconvénient d'une barre longue c'est que le bras de levier est plus grand donc une remorque même assez légère peut te faire cabrer. Donc, pour moi sur nos petits Massey, l'idéal c'est un attelage en position très basse, mais qui, question longueur est court ou très court (comme rien n'est très simple, l'inconvénient d'un attelage très court c'est pour braquer fort (le timon de la remorque pouvant se prendre dans les roues arrières)).

Désolé si j'ai été trop long, mais avec la sécu faut pas jouer. Je n'ai malheureusement pas encore réparé les fuites d'huile donc je ne me sers pas de mon tracteur pour l'instant (je pourrais mais je ne veux pas en foutre partout dans mon futur jardin), et par ailleurs je suis sur d'autres trucs urgents en ce moment. Je ferai signe dès que j'aurai pu m'y remettre. Pour les fuites d'huile je crois que je vais construire un bac attaché au tracteur, placé sous le moteur, pour récupérer l'huile en permanence.

Pour la boîte-pont, de mémoire c'est de la 15W40 ou 20W40 qui est préconisée par Massey. Moi j'y ai mis de la 15W40. Si tu mets de la 80W90, paraît-il que ça perturbe le fonctionnement du relevage (c'est la même huile qui sert aux deux comme tu l'as compris).

Si ça t'intéresse je peux t'envoyer la notice technique du 825 en MP (fichier pdf).

Tu me diras ce que ça donne au bois !

C'étaient de très bons tracteurs pour l'époque. Surtout, fais gaffe si tu enclenches le blocage du différentiel (avec la pédale qui sert à ça) : il ne faut le faire que volant droit (tracteur roulant en ligne droite), sans quoi tu peux péter facilement les arbres de roues d'après ce qu'on m'a dit (plusieurs personnes, en insistant bien) ! Je suppose que tu n'as pas de faucheuse dessus (puisque tu parles de faire du bois). Si tu as une faucheuse, fais gaffe quand tu la bascules pour la mettre en position de fauche : le mouvement de bascule fait bouger simultanément la lame dans le porte-lame (même sans enclenchement de la prise de force ventrale je veux dire) : si tu laisses traîner un doigt à ce niveau-là pendant que tu la fais basculer... couic  (je me suis fais très peur avec ça) !

Surveille ta pression d'huile moteur, ça te donnera un bon indice sur l'état de ton moteur. Et, bien entendu, l'idéal serait que tu ouvres ta boîte à vitesse si tu constates que de l'eau (je veux dire plus d'un quart de litre ou d'un demi-litre) coule (avant l'huile) quand tu feras la vidange. Pense à mettre des "cache-poussières" efficaces à la base des leviers de vitesse, c'est par là que l'eau entre dans la boîte en général. Les cache-poussière que j'ai achetés sont un peu trop larges pour mes leviers. Pour contourner ce problème, j'ai entouré une grosse épaisseur de chatterton (scotch d'électricien) sur le levier au niveau où le cache-poussière le serre, pour faire sur-épaisseur et que ce soit étanche.


Dernière édition par Pierre 31 le 26/8/2015, 22:07, édité 3 fois
avatar
Pierre 31
Résident permanent

Nombre de messages : 186
Localisation : Saint Gaudens
Age : 45
Tracteurs : Agrip ARD-40 ; Massey 825
Date d'inscription : 27/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

perdeur de roues arrières.... mais en montagne principalement

Message par Pierre 31 le 26/8/2015, 20:47

Ah, puisque Cyril me questionne sur le 825, et bien que je ne m'en sois pas encore servi, je dois ajouter un point :

Les Massey 25, 825 et 130 ont une particularité qu'il faut bien appeler leur point faible  :siffle:   : ils ont tendance à perdre les roues arrière.

JE M'EXPLIQUE :
- tout d'abord deux précisions importantes : d'une part c'est surtout en zone de montagne que le problème se manifeste, quand on prend fréquemment des dévers (manoeuvre à risque par ailleurs, comme chacun sait). D'autre part l'engin a la bonne idée de perdre (quand il al perd) la roue qui se trouve côté amont (à l'instant de l'incident), ce qui fait que le tracteur se "pose" sur son moyeu côté amont (la roue du bas ne se sort pas, car le système de fixation vient en butée etc.
Quand un mécano qui est aussi un ami et qui a 40 ans de métier en réparation de tracteurs m'a dit que les 825 (et les 25, 130) perdent facilement les roues arrières, j'étais assez incrédule au début. Mais chaque fois que je discute avec lui et qu'on parle du 825 il me répète ça. En plus, un beau jour que j'allais le voir, un papy du village était en train de discuter avec lui. A peine j'approche que le mécano me dit : tiens vas-y, demande à Roger (la papy) si les 825 perdent les roues ! Et Roger de me raconter comment ça lui est arrivé, en plein dévers (il fauchait avec je crois, ce qui l'obligeait fréquemment à prendre des dévers), la roue arrière côté amont qui se barre sans crier gare et le tracteur qui se "pose" sur le moyeu côté amont     (je mets un icône de bouffon mais c'est authentique) ! !
Et Roger d'ajouter : "et tous eh, ils le font tous les 825, il y en a plusieurs qui avaient des 825 par ici et ils ont tous eu le problème !"      

J'avoue que sur le coup j'étais dégoûté complet. Et puis bon, j'ai "philosophé" : d'abord je compte me servir de ce tracteur principalement pour jardiner (donc pas trop de dévers). Ensuite bon, je me suis dit que si c'est la roue côté amont, ma foi on ne risque pas sa peau... Enfin ça fout les boules quand-même. Ca rend d'autant plus INDISPENSABLE la vérification régulière du bon niveau d'huile des REDUCTEURS (et l'absence de fuite aux réducteurs (perso tous mes joints de réducteurs sont neufs    )), vu que c'est dans le compartiment réducteurs que ça se passe.


Dernière édition par Pierre 31 le 26/8/2015, 22:00, édité 2 fois
avatar
Pierre 31
Résident permanent

Nombre de messages : 186
Localisation : Saint Gaudens
Age : 45
Tracteurs : Agrip ARD-40 ; Massey 825
Date d'inscription : 27/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau tracteur, un Massey 825 de 1961

Message par Pierre 31 le 26/8/2015, 21:22

Je précise juste que mon ami mécano m'a expliqué que chaque roue arrière tient sur un circlips (gros quand-même), qu'un jeu apparaît à la longue (je ne me souviens pas des détails de ses explications) et que le circlips finit pas péter.


Dernière édition par Pierre 31 le 26/8/2015, 22:08, édité 1 fois
avatar
Pierre 31
Résident permanent

Nombre de messages : 186
Localisation : Saint Gaudens
Age : 45
Tracteurs : Agrip ARD-40 ; Massey 825
Date d'inscription : 27/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau tracteur, un Massey 825 de 1961

Message par théodu16 le 26/8/2015, 21:46

slt ehh behh cuyon j'ai failli mettre la nuit pour tout lire lol!!! mais merci bien de tes conseils et de ton histoire ca servira a certains!!!
avatar
théodu16
Grand fan du forum

Nombre de messages : 2803
Localisation : Charente(16)
Age : 18
Tracteurs : deutz 4006 motostandard gutrod porsche standard vigneron staub pp3b epave db 950 mc cormick sfcc vineyard motobineuse solo microtracteur murray david brown implematic 880,tomberau en bois,pony812, farmall cub versionUS, motoculteur holder e6g
Date d'inscription : 19/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau tracteur, un Massey 825 de 1961

Message par théodu16 le 27/8/2015, 19:52

slt a tous voici les photos que j'ai retrouvé











il y a quand meme du mal de fait!!!
@+
avatar
théodu16
Grand fan du forum

Nombre de messages : 2803
Localisation : Charente(16)
Age : 18
Tracteurs : deutz 4006 motostandard gutrod porsche standard vigneron staub pp3b epave db 950 mc cormick sfcc vineyard motobineuse solo microtracteur murray david brown implematic 880,tomberau en bois,pony812, farmall cub versionUS, motoculteur holder e6g
Date d'inscription : 19/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau tracteur, un Massey 825 de 1961

Message par Pierre 31 le 28/8/2015, 12:12

Illustration qui fait froid dans le dos ! Merci pour ces photos car même si c'est triste ça a le mérite de mettre en garde ! Si le pauvre gars n'est pas mort sur le coup il aura eu un sacré coup de chance ! Brrr...

Quand tu vois ça et que tu n'as jamais tiré de remorque lourde (comme c'est mon cas), tu te demandes immédiatement : Ah, ok, est-ce que c'est bien certain que je ne vais pas finir comme ça même avec un attelage en position très basse... Ce qui est certain c'est que le top de la sécurité à ce sujet, c'est un attelage style "queue de pie" positionné assez bas (j'sais plus si c'est vraiment le bon terme) qui permet d'accrocher assez loin du pont du tracteur (de cette façon, s'il y a mouvement de bascule ça s'arrête très vite puisque ça touche au sol (l'endroit où l'anneau de la remorque est fixé se met à toucher le sol). Mais l'inconvénient c'est que même une remorque "pas très lourde" peut te cabrer le tracteur avec ça, à cause du bras de levier important. Je pense que c'est un choix à faire calmement en fonction du tracteur et de la remorque etc.
avatar
Pierre 31
Résident permanent

Nombre de messages : 186
Localisation : Saint Gaudens
Age : 45
Tracteurs : Agrip ARD-40 ; Massey 825
Date d'inscription : 27/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau tracteur, un Massey 825 de 1961

Message par théodu16 le 28/8/2015, 12:19

slt il faut voir a l'utilisation en y allant molo lol
avatar
théodu16
Grand fan du forum

Nombre de messages : 2803
Localisation : Charente(16)
Age : 18
Tracteurs : deutz 4006 motostandard gutrod porsche standard vigneron staub pp3b epave db 950 mc cormick sfcc vineyard motobineuse solo microtracteur murray david brown implematic 880,tomberau en bois,pony812, farmall cub versionUS, motoculteur holder e6g
Date d'inscription : 19/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau tracteur, un Massey 825 de 1961

Message par cv3793 le 31/8/2015, 19:00

Je pense que pour nos petits engins il vaut mieux utiliser des remorques avec les roues au milieu le poids sur le tracteur est réduit et donc le risque aussi.

Je me souviens que mon père avait essayer une remorque comme ça sur notre FCD et à vide il voulait déjà décollé.

Les photos sont édifiantes, il n'a même pas chercher à avancer c'est juste le poids versé par le godet.

Il faut rester raisonnable sur les outils que l'on utilise avec nos ptites bêtes.

A+
avatar
cv3793
Résident permanent

Nombre de messages : 664
Localisation : 93 / 37
Date d'inscription : 10/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

reponse

Message par treblig le 30/12/2015, 23:31

bonsoir
je réponds à PIERRE pour ton maraichage tu aurais du acheter un 45cv type 145 mais en modèle étroit c'est à dire vigneron ,la tu aurais la puissance le poids et il se faufile partout et est assez maniable
avatar
treblig
Résident permanent

Nombre de messages : 555
Localisation : 35390
Age : 67
Tracteurs : Massey Harris Pony 820 staub pp5
Date d'inscription : 13/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau tracteur, un Massey 825 de 1961

Message par coum le 3/1/2016, 18:02

Impressionnant

Mais pas étonnant hélas il ne faut présumer des capacités d'un tracteur

Beaucoup les prennent pour des bulldozer :/ et voila comment ça finit
pour ce genre de transport gonflage des roues avant a l'eau plus masse de roue avant limite le risque de cabrage mais le mieux bien sur c’est d'avoir une remorque adapter au tracteur (et à ce que l'on souhaite charger)



Et d’après ce que je vois il s'agit d'un épandeur reconvertis en remorque (une hérésie)
Moi qui en cherche un pour mon 130 je pars sur autre chose pour évité entre autre ce genre de problème.

Ensuite et plus lourd que le 825 le tracteur est surement un 135 au vue de l’essieu du capot et de la boite de vitesse



Pour l'histoire de la roue arrière qui ce fait la malle quand on roule en devers c’est la première fois que j'en entend parler mon père a acheté le 130 en 1982 et jamais eu ce genre de soucis surement un problème que l'on croise que dans les zones plutôt montagneuse
avatar
coum
Résident permanent

Nombre de messages : 483
Localisation : haute saône à coté d'Héricourt
Age : 36
Tracteurs : MF130 ; FF30DS
Date d'inscription : 07/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Filtre à air remis en état

Message par Pierre 31 le 26/6/2016, 20:42

Salut à tous  !

Toujours une santé un peu bof bof + mon travail de bureau à plein temps = je n'avance pas beaucoup. Mais j'avance. Comme je l'écrivais dans le topic que j'ai créé sans le vouloir (intitulé "des nouvelles de mon Massey" (j'avais fait "nouveau" bêtement en pensant ajouter un message au même topic...), j'ai fait restaurer le démarreur du Massey l'automne dernier. Ensuite je n'arrivais pas à le re-amorcer. En janvier un poste qui a un 130 et la notice d'origine pour la procédure de re-amorçage ( = purge circuit gasoil si on veut appeler ça différemment). J'ai fait le plein du réservoir puis j'ai suivi la procédure à la lettre : pas davantage de succès. Du coup en février j'ai pensé à le déplacer de quelques mètres au démarreur (en 1ère lente) car là où il était c'était en léger dévers latéral. Plusieurs personnes m'avaient dit que ça ne pouvait pas venir de là, mais j'ai voulu en avoir le coeur net et j'ai bien fait parce qu'une fois bien à plat j'ai à nouveau suivi la procédure d'amorçage donnée par Massey et il a démarré sans difficulté? J'en aurai bavé quand même (surtout ça commençait à me taper sur le moral...) mais j'ai vaincu.

Ensuite j'ai fait quelques mini tours avec, il fonctionne très bien et ça fait bien plaisir après tous ces frais et tous ces efforts   cheers

Puis je me suis dit : le filtre à air je devrais regarder son état avant d'utiliser davantage cet engin. Judicieuse précaution : l'huile du bol de décantation (du filtre à air) n'était plus qu'une pâte infâme (très faible quantité). Signe d'un entretien vraiment TRES négligé. Mauvais point pour ce pauvre engin. Ceci étant dit je garde un solide espoir que le moteur soit valable car il démarre très bien et la pression d'huile est absolument parfaite (et il ne chauffe pas). J'ai bien entendu nettoyé le bol et remis de l'huile moteur neuve. Mais je me suis apreçu que le carter de filtre avait reçu un choc, sans doute un léger choc frontal en haut de la calandre du tracteur (précédent proprio) avec remplacement de la calandre mais sans remplacer le filtre à air. Le tronçon de tube qui va au moteur ( = la sortie d'air du filtre, sur laquelle on accouple le tube qui apporte l'air propre au moteur) avait souffert et avait été remaniée à la brasure. L'accouplement (avec le tube d'amenée au moteur) paraissait correct mais ce tronçon remanié avait mal été remis en forme à savoir qu'au final il était assez nettement conique, d'où risque très net que le manchon d'accouplement glisse et se déboîte. Ca pas bon et moi bricoleur sérieux : j'ai porté le carter de filtre à mon ami mécano qui m'aide, et il l'a repris en brasure en ajoutant un petit tronçon de pot d'échappement neuf qu'il avait. Ensuite j'ai bien brossé et nettoyé et aspiré pour enlever tout risque que du létier se détache direction le moteur. Il me reste à passer un coup de gasoil pour bien compléter le nettoyage et ce sera prêt à remonter sur le Massey.

Photo du filtre réparé par mon ami mécano (pas de photo avant réparation, désolé). On voit aussi à gauche le tronçon de durite auto avec laquelle je vais remplacer le "virage" usagé au niveau de la connexion au moteur du tube d'amenée d'air) :




gros plan sur la partie brasée (il y a aussi des points de brasure à mi-carter cf ci-dessus mais c'est un détail (fixation...)) :

avatar
Pierre 31
Résident permanent

Nombre de messages : 186
Localisation : Saint Gaudens
Age : 45
Tracteurs : Agrip ARD-40 ; Massey 825
Date d'inscription : 27/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

reprise restauration de mon Massey 25

Message par Pierre 31 le 9/5/2017, 23:34

Salut à tous,

Bon ben v'là bientôt un an... :siffle:  

Il y a trois mois je me suis décidé à confier mon Massey à mon ami mécano (40 de mécanique agricole pro derrière lui... :youpi:  ) qui moyennant finance (j'ai insisté) a commencé à refaire entièrement le moteur, Perkins A4.107. D'abord parce que j'en avais ras-le-bol qu'il pisse l'huile à gogo à chaud. Et au démontage il s'avère que c'était pas du luxe : bouchon de calamine énorme au niveau des lumières de soupapes + sièges de soupapes et soupapes très usés + chemises et pistons très fatigués. MAIS mais, mais (oui j'entends déjà les pensées pessimiste : "tracteur cuit, trop d'heure et pas assez d'entretien" ) : mon pote a trouvé :
- vilebrequin tout à fait bon ! Même pas la peine de partir sur des cotes réparation pour les nouvelles coquilles de vilebrequin !   Very Happy
- bielles tout à fait bonnes ! (changer les coussinets oui, mais on reste en cote d'origine là aussi).   Very Happy

Les photos ne sont pas terribles, j'aurais voulu un gros plan des lumières de soupapes, mais pour l'instant j'ai ça :

La culasse vue de biais :


Le reste (cf le bloc par terre devant le tracteur) :


Donc j'augmente pas mal la mise niveau frais : pochette complète de joints, cylindrée, kit soupapes, coquilles etc + un alternateur (la dynamo et/ou le régulateur sont cuits) + 4 injecteurs neufs (prix très abordable via mon fournisseur) et autres bricoles, sur www.parts4engines.com, société qui se dit basée à Sheffield en Angleterre. Les prix (en £ et sans la TVA sur leur site, attention) me paraissent très corrects, et délais de livraison au top (trois jours depuis Sheffield jusqu'à mon sud-ouest) avec 30 € de frais de port seulement. Plus la main d'oeuvre évidemment... on a rien sans rien, de toute façon (hélas).

Mais, mais, mais... il y a eu... deux petites mauvaises surprises juste à côté du moteur...    
- le disque d'embrayage d'avancement est HS (rivets centraux à deux doigts de péter), ainsi que la butée, mais ça c'est rien...
- la tuile : les cannelures intérieures archi-bouffées dans le manchon terminal de l'arbre creux qui va du disque pdf (d'embrayage) à la boîte. Et dans une moindre mesure, les cannelures (dents) mâles du même arbre (côté opposé c'est à dire côté embrayage) attaquées (style bouffées à moitié environ).

Bon j'ai appris entre temps que c'est la grande maladie des Massey 25, 825 et 130. En cause une bague en bronze qui se bouffe : la bague qui centre l'arbre creux (cité ci-dessus) autour de l'arbre d'avancement. D'où à mesure que cette bague s'use les cannelures et les dents de l'arbre creux qui se bouffent.

Manque de pot : rupture de stock totale d'arbres creux (cet arbres creux là) dans les casses-tracteur (je parle d'arbres en bon état). Un gars à qui j'ai acheté des pièces détachées d'occase m'a donné un tuyau qui me paraît bon pour refaire le manchon de cet arbre (c'est à dire son extrémité arrière, celle qui se connecte à la boîte) mais il m'a demandé de ne pas la publier cette astuce (je vais lui re-demander si vraiment il ne veut pas). Je n'ai pas encore pu la mettre en oeuvre. de toute façon je pense aussi porter l'arbre tel que à un usineur-tourneur pou voir ce qu'il me conseille. Après moult mesures et essais d'emboîtements il s'avère que l'extrémité mâle (= son extrémité avant) de de cet arbre creux est emboîtable dans son extrémité femelle (manchon, = son extrémité arrière). Ca aidera peut-être un usineur à refaire le manchon ? Je suis preneur de vos avis éclairés   bounce
Mais je voudrais avant mettre la main sur un arbre (cet arbre creux-là) dont l'extrémité mâle ( = avant) soit quasi-neuve, parce que je pense (?) que cette partie-là ( = l'extrémité mâle) est nettement plus difficile à faire refaire à neuf. C'est peut-être en cours (via LBC), je croise les doigts.

Quelques photos avant de me jeter aux plumes :



Si je retire le disque d'avancement et que je fais glisser un peu l'arbre d'avancement (le petit, qui est dans le grand) dans l'arbre creux, ça donne ça :


Si maintenant je tire un peu l'arbre d'avancement vers l'arrière, ça donne :


gros plan sur les cannelure intérieures ravagées de l'extrémité femelle (manchon) de l'arbre creux :


les cannelures du centre du disque de pdf, qui paraissent encore bonnes :


les deux arbres après extraction du petit. J'ai placé le gros de sorte qu'on aperçoit à l'intérieur le reste de la bague en bronze :


gros plan sur les dents : notamment celles de l'extrémité mâle (=avant) de l'arbre creux, on voit qu'elles sont bouffées d'un peu moins de la moitié :


J'espère que le petit reportage-photo vous a plu...

Sur le web pour l'instant impossible de trouver un re-fabriquant de cet arbre. Massey a arrêté de le produire j'ai vérifié. J'ai une seule piste mais incertaine.
avatar
Pierre 31
Résident permanent

Nombre de messages : 186
Localisation : Saint Gaudens
Age : 45
Tracteurs : Agrip ARD-40 ; Massey 825
Date d'inscription : 27/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau tracteur, un Massey 825 de 1961

Message par GORDINI 07 le 10/5/2017, 06:55

Bonjour Pierre et merci pour le petit reportage-photo !
Ton tracteur a eu une vie bien remplie ! il aspire à une retraite tranquille !
je n'ai pas de piste pour l'arbre à changer....

contrairement à ce que j'ai lu plus haut dans ce sujet, les remorques semi-portées sont bien mieux que celles avec les roues au centre en terme d'adhérence des roues du tracteur (chez MF, il faut utiliser les système de report de charge) mais....bien évidement, en respectant la taille de la remorque par rapport à celle du tracteur.
On ne met pas une remorque d'un 65 cv derrière un 25cv....

A+
JP

____________________________________________

Bonjour "Invité" et bon surf sur les VSA !
avatar
GORDINI 07
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 47447
Localisation : MANDUEL(GARD)
Age : 63
Tracteurs : MF 142A Lamborghini 340
Date d'inscription : 01/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://la-licorne-autos.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau tracteur, un Massey 825 de 1961

Message par Pierre 31 le 10/5/2017, 13:44

Hey Salut JP   :youpi:   :youpi:   :youpi:   Toujours très actif sur le forum à ce que je vois ! ! ! Chapeau bas   super!  

Remorque : je serai prudent, clair et net. D'ailleurs j'ai maintenant deux attelages, qui tous les deux "attèlent bas", en particulier l'un de deux pour lequel le point d'attelage est :
- juste en-dessous du bas du carter de pont arrière "verticalement parlant"
- situé très près de l'axe des roues lorsqu'on regarde "avant-arrière" (je veux dire qu'il est très peu en arrière par rapport au pont arrière).

Pour ce qui est de la retraite tranquille, je suis absolument pour la retraite paisible et joyeuse des être humains, mais PAS POUR LES MACHINES    
Avec les moyens (temps, finances etc) que j'y ai engouffrés, il va travailler le type, je t'en réponds  Exclamation

Je vais lui refaire cet arbre entièrement à neuf, ou au pire seulement l'extrémité arrière (= le manchon), parce que mon mécano me dit que l'extrémité avant je ne vivrai pas assez vieux pour l'user entièrement (sic).

Je vous tiens au courant ! !    
avatar
Pierre 31
Résident permanent

Nombre de messages : 186
Localisation : Saint Gaudens
Age : 45
Tracteurs : Agrip ARD-40 ; Massey 825
Date d'inscription : 27/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau tracteur, un Massey 825 de 1961

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum